Projets archéologiques

Les fouilles 2017

C’est en 2016 que la Municipalité de Bergeronnes et le Ministère de la culture du Québec signaient une entente ciblée de partenariat de mise en valeur de l’archéologie de Bergeronnes.

À la suite de cette signature, plusieurs rencontres eurent lieu afin d’élaborer un plan d’action pour les trois ans à venir.

À l’heure actuelle, plus d’une trentaine de sites archéologiques sont répertoriés à l’intérieur des limites municipales des Bergeronnes dont trois sont classés par le ministère de la Culture et de Communications du Québec. Historiquement, ces sites témoignent d’une importante occupation de notre territoire par les ancêtres des Premières Nations et ce, depuis plus de 8000 ans. Que ce soit de la paléohistoire, de la période de contact, du régime français ou du régime anglais, le territoire de de la municipalité est d’une grande richesse. C’est d’ailleurs le caractère exceptionnel des lieux qui avait permis la réalisation du Centre Archéo Topo en 1995.

Bien que le potentiel archéologique de la municipalité soit connu depuis le début du siècle dernier, c’est le développement de l’archéologie québécoise depuis la fin des années soixante qui amenèrent de nombreuses campagnes de fouilles à s’intéresser davantage au secteur de la Pointe-à-John. C’est essentiellement en fonction du potentiel de la recherche archéologique que le patrimoine a pu être mis en valeur. Suite à la signature de l’entente, une première étape qui consiste à produire un document synthèse des interventions archéologiques fut réalisé. Par la suite, des travaux d’inventaires, qui consistent à sonder le sol de la Pointe-à-John, devaient être amorcés afin de mieux connaitre l’occupation humaine de ce territoire.

Ainsi, depuis le 4 juin dernier, sous la direction d’Érik Langevin, archéologue et professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), une équipe d’archéologues s’active aux Bergeronnes dans le cadre d’un stage en archéologie de premier cycle offert à trois étudiants de l’université du Québec à Chicoutimi. Une initiative que nous permet l’entente de mise en valeur de l’archéologie. L’intervention de 2017 s’inscrit donc dans une longue tradition de recherches archéologiques.

 

 

Galerie Photos

© 2017 Tous droits réservés. Site réalisé par l’Agence BIX